Train + vélo entre Perpignan et Villefranche-de-Conflent

Voici ce qui se passe tous les jours de la semaine dans le TER entre Perpignan et Villefranche-de-Conflent :
Image

Dans les voitures de type Z 7300 on a gracieusement aménagé 3 (trois) emplacements pour des vélos. Les techniciens de la SNCF ont du penser que personne n'arrivera jamais à monter un vélo les 1m50 qui séparent le quai du plancher des compartiments. Eh bien non, chaque jour et dans chaque train les cyclistes sont nombreux. En semaine, il y a ceux qui se rendent de leur village au centre du monde d'où ils continuent leur chemin à vélo vers leur lieu de travail, faute d'un réseau de transport publique digne de ce nom. Et le week-end, ce sont les VTTistes et autres sportifs qui se rendent dans le Conflent pour arpenter les versants du Canigou. Ils sont ainsi entre 5 et 10 à se disputer les trois places à crochets. Heureusement, le personnel SNCF et les autres passagers font preuve de patience et de compréhension.

C'est beau le train à 1 Euro, à condition qu'on soit pas trop nombreux à en profiter. Et ne râlez pas trop, sans le petit train jaune, ce TER aurait disparu depuis longtemps. Et on aurait une belle voie verte de Perpignan à Villefranche.